Yeu_0780Problème : Que deviennent les chaines de montagnes après leur formation ?

Activité 1 : L’altération d’une roche granitique

L’été, beaucoup de vacanciers vont sur l’île d’Yeu pour en découvrir les beautés. Parmi tous les lieux emblématiques de l’île se trouve la pierre tremblante. Ce bloc de gneiss (granite métamorphisé) de plusieurs tonnes peut-être bougé à la seule force d’un bras humain, mais encore faut-il connaître le bon endroit où pousser ! Tous les observateurs se demandent comment un tel bloc à peu être déposé à cet endroit ? Est-ce un monstre extraordinaire ? La volonté de l’office du tourisme ? Il y a forcément une explication naturelle à ce phénomène !

[important]

Consigne :

En utilisant l’ensemble des documents et matériels à votre disposition, donner une autre explication scientifique, à la formation de ce paysage impressionnants ! Aide à la résolution : Réaliser des observations de ces différents échantillons et en faire la comparaison minéralogique.

Matériel  à disposition :

  • Un morceau de granite sain,
  • Un morceau de granite altéré,
  • De l’arène granitique,
  • Du sable provenant de l’île d’Yeu.

Un morceau de schiste dans un bécher contenant de l’eau pendant 24 h puis placé au congélateur pendant 6 h. L’échantillon doit être placé au chaud, afin d’observer le résultat après 15 min.

[/important]

Schema_altaration_graniteDoc.1 : Action de l’eau sur les minéraux d’une roche granitique Les roches granitiques sont des roches magmatiques, d’origine profonde, dont les minéraux constitutifs sont peu hydratés.

reaction_chimiques_alteration

 Doc. 2 : Bloc-diagramme montrant les stades successifs de l’altération d’une roche granitique

diagramme_region_granitique

Activité 2 : Le transport des sédiments

1. Le transport des sédiments par les cours d’eau (exemple de la Loire)

Dès leur formation, les reliefs sont soumis à l’érosion et à l’altération. Une partie des produits de démantèlement reste sur place et une partie va être transportée, le plus souvent par l’eau.

Trois prélèvements  ont été effectués dans le cours de la Loire, à Puy en Velay, Orléans et Nantes. Les échantillons ont été séchés, tamisés et pesés.

[important]

Consignes :

  • A partir des données du fichier « granulometrie_long_loire .xls » construire l’histogramme des échantillons, mettre en abscisse la taille des particules, en ordonnée les pourcentages massiques.
  • Tracer la courbe cumulative.
  • Comparer les résultats et en déduire l’action du transport sur la granulométrie des sédiments.

[/important]

carte_sediments_alpescarte_sediments_himalaya2. La sédimentation dans les bassins océaniques

L’érosion des Alpes et de l’Himalaya

La chaine de l’Himalaya est issue de la collision de l’Inde et de l’Asie, il y a 50 Ma. Les fleuves Irrawaddy, Ganges, Brahmapoutre et Indus drainent une forte proportion des éléments issus de l’érosion de l’Himalaya.

La chaine des Alpes est issue de la collision des plaques Africaine et Européenne, il y a 50 Ma. Les fleuves Rhône et Pô drainent une forte proportion des éléments issus de l’érosion des Alpes.

[important]

Consignes :

A partir de l’estimation du volume sédimentaire présent dans le prolongement de l’embouchure de ces fleuves, estimer l’érosion moyenne de l’Himalaya et des Alpes depuis 50 Ma.

Aide à la résolution :

  • Mesurer la surface correspondant à l’épaisseur des sédiments de 4km, 8km et 12km (si cela existe).
  • Un volume correspond au produit d’une surface avec une hauteur. V = SH donc H = V/S

[/important]

Activité 3 : Processus tectoniques responsables de la disparition de la chaîne

Pour accéder à l’activité, cliquer sur la faille normale ci-contre!ACER